Mon bâton et moi

En matière de bâton, il y a parmi les pèlerins trois courants...
Les adeptes des bâtons de marche nordique, les usagers du bâton télescopique et comme moi les amoureux du traditionnel bâton de bois ou bourdon.

J'ai fait le chemin avec un bois en HOUX.
Pour l'embout j'équipe mes bâtons avec un bout de tube de tente recoupé et ajusté au bois que je le fixe avec un clou.

Ensuite, j'enfonce au bout du bâton une longue mais fine vis que je coupe à deux trois millimètres. Celle-ci devient un pic qui s'émousse et s'use jusqu'à raz du bois. Cela donne un effet de serrage parfait et permet de ne jamais écraser le bois et comme tu le vois sur la photo, celui-ci reste impeccable. J'ai fait tout le chemin avec ce bois + la moitié d'un autre et plus toutes mes randos.
Merci à Guy & Béatrice Hoornaert (Belgique) pour cette petite combine.

Votre bâton, (complice et parfois même confident), au fil des kilomètres voit sa pointe s'émousser surtout si elle est de ce type  ------------ >>>
Malgré ses blessures, si tout comme moi, vous ne pouvez vous résoudre à vous séparer de votre fidèle compagnon, sachez qu'il existe une solution !
En effet, acheter un fer seul est possible et cela pour quelques euros...
Voici comment il se présente
-
<<<
>>>
J'ai trouvé cet embout au Vieux Campeur - 80, bd Saint-Germain 75005 Paris
Vos avez trouvé ces embouts dans votre région, pour partager vos bonnes adresses, écrivez-moi

RETOUR